Horse racingRacingL’analyse tracking du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 100e édition

5 octobre 20210
Le dimanche 3 octobre était la date attendue par le monde du galop. La plus belle course du monde disputée sur l’hippodrome de ParisLongchamp promettait un vrai et grand spectacle avec un plateau de très haut niveau porté par l’armada anglaise et irlandaise. Devant un public venu en nombre, c’est le cheval allemand Torquator Tasso qui a crée une immense surprise. Le protégé de Marcel Weiss a tracé une ligne droite exceptionnelle pour devancer Tarnawa et Hurricane Lane.

Retour avec les données de tracking sur cette 100e édition qui avait tout pour donner une arrivée assez inattendue, disputée dans un terrain profond à cause des pluies tombées durant trois jours.

Le départ est toujours un moment de tension où chaque concurrent tente de prendre la meilleure place possible. Durant 500m, le rythme varie entre 56 et 58 km/h. Chrono Genesis, la jument japonaise, reste en pleine piste, à 15m du peloton au maximum. La course se calme quand le représentant Godolphin, Adayar, prend les choses en main. Il succède à Broome en tête de course. La descente est abordée à vitesse modérée (53-54 km/h soit des partiels au-dessus de 13’’). À mi-course, la favorite Tarnawa pointe en 8e position à 15m du leader et le futur lauréat, Torquator Tasso est 6e à 12m.

Traditionnellement, la course se décante dans la fausse ligne droite. Mais ce dimanche, dans ce terrain pénible, les positions restent longtemps figées. En sortie de tournant final et au début de la ligne droite, l’intensité monte d’un cran avec une vitesse moyenne qui passe de 54 à 59 km/h. Le meilleur partiel 600m-400m est pour Bubble Gift en 12’’14 devant Sealiway en 12’’15. Ces deux représentants français se retrouvent respectivement en 12e et 11e position.

Tarnawa perd un moment du temps et quelques places mais arrive à se faufiler côté corde. C’est la pouliche irlandaise qui effectue la meilleure ligne droite avec 9 positions gagnées (11e -> 2e) et le meilleur partiel 400m-200m en 11’’76, un très bon temps dans ce terrain. Elle est également flashée à 63 km/h, la meilleure vitesse de tous les participants dans la ligne droite. Elle termine deuxième à une longueur du vainqueur. Donnée importante : elle aura parcourue 4.6m de moins que le lauréat grâce à un parcours côté corde. Insuffisant pour l’emporter.

Le lauréat Torquator Tasso a gagné 5 places dans la ligne droite d’arrivée. Il est crédité du cinquième partiel 400m-200m en 12’’05 et du meilleur dernier partiel en 12’’45, ce qui lui permet de décrocher le Graal pour 11 centièmes. L’allemand garde au final 1.5m d’avance sur sa dauphine. Les autres belles notes de la course reviennent à Hurricane Lane et Sealiway. Le premier cité gagne 6 places dans la ligne droite avec le troisième partiel final (12’’52), le second reprend 6 places dans les 600 derniers mètres avec une vitesse qui grimpe à 62.2 km/h (3e meilleure de la ligne droite).

Côté déception, Adayar en tête les trois-quarts de la course perd pied dans la phase finale. Torquator Tasso va lui reprendre 12.6 mètres dans les 200 derniers mètres de course.

Pour en savoir plus sur les solutions de tracking McLloyd, cliquez ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *