ActusHorse racingLe Prix d’Amérique ZeTurf Legend Race 2021 passé au crible de ses datas

31 janvier 20210

Chaque année, le Prix d’Amérique est attendu comme le graal par tous les amoureux du trot attelé. Et même si, contexte sanitaire oblige, l’édition 2021 s’est tenue à huis-clos, elle n’a pas manqué de ravir ses spectateurs, turfistes, amateurs de sport ou professionnels des courses. Car il faut dire que l’affiche était belle. Battu de haute lutte en 2020 par le nouveau prodige de l’écurie Guarato, Face Time Bourbon, Davidson du Pont avait choisi de retenter l’exploit en 2021 pour le centenaire de la course, avec son mentor, quatre fois lauréat de la course en tant que driver : Jean-Michel Bazire.

 

Un match qui aurait pu tourner court dès les premières secondes avec un faux départ et deux reprises, mais qui a finalement permis au futur vainqueur de prendre un départ de choix, à l’extérieur de la piste. Troisième, deuxième, troisième puis quatrième, Björn Goop a fait le choix de reprendre son partenaire devant les tribunes pour laisser passer les plus pressés de ses opposants. À ce moment-là, son principal rival lui emboîte le pas pour se faire emmener, la plus dangereuse des menaces. En troisième épaisseur dans un dos, Davidson du Pont est mesuré par les trackers McLloyd à 13,90 mètres de l’animateur, le Suédois Power, déjà flashé à près de 49 km/h.

 

Si la bataille fait donc logiquement rage dans la descente entre le visiteur suédois et Bahia Quesnot, sacrée une semaine plus tôt dans le Prix de Cornulier, les favoris reprennent vite les choses en main dans la montée, venant se caler l’un derrière l’autre dans le dos de l’animatrice. Une stratégie intelligente qui leur évite de subir le vent, un peu comme un pilote de Formule 1 prenant l’aspiration d’un concurrent, et qui leur permet de gagner de précieux rangs. Ainsi peut-on relever sur les rapports du tracking que Face Time Bourbon a gagné un rang aux 1.500 mètres, passant de troisième à deuxième. Trois places pour Davidson qui a bondi de la sixième à la troisième place.

 

Une avancée qui va aller en progression jusqu’au poteau des 500 derniers mètres, moment choisi par Björn Goop pour lancer la course. Puissant, Face Time Bourbon décramponne en quelques foulées son premier poursuivant, Davidson du Pont, qui perd en quelques secondes 3,70 mètres sur son rival.

 

Flashé à 52,3 km/h dans les 500 derniers mètres de course, Face Time Bourbon a su se relancer avec brio dans la dernière ligne droite, accélérant en progression pour terminer à 52,6 km/h la dernière portion de course des 400 derniers mètres au poteau. Un exploit qui prend encore plus de relief si l’on note que ce n’est pas lui mais son premier dauphin, Davidson du Pont, qui a terminé son parcours le plus vite, se faisant flasher à 51,6 km/h dans les 200 derniers mètres (contre 51,3 pour le vainqueur). 5,40 mètres les séparent sur la ligne d’arrivée.

 

Deux favoris sur les deux plus hautes marches du podium et quelques notes à prendre en pour l’avenir grâce aux précieuses statistiques McLloyd, comme la belle ligne droite de Diable de Vauvert (6e) qui lui permet d’afficher la meilleure pointe de vitesse de l’épreuve (56,1 km/h). Notons également la maestria de Jean-Philippe Monclin qui a permis ce dimanche à Billie de Montfort (10e) de faire le moins de chemin possible pour rallier le poteau : elle économise ainsi 14,9 mètres par rapport au gagnant. Enfin, l’on pourra se souvenir de la belle remontée de Gu d’Héripré qui, du haut de ses cinq ans, se montre assez solide pour revenir gagner trois places dans la dernière ligne droite, lui permettant de conclure quatrième de ce Prix d’Amérique ZeTurf Legend Race 2021.

Credit photo : ©2021 Jean-Luc Lamaère-LeTROT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *